Régime alimentaire antistress

1.5H Séminaire/Webinaire
Pour gestionnaires et employés

Vue d'ensemble

Le stress est un problème courant en milieu de travail qui affecte tant le bien-être mental que le bien-être physique. Les habitudes alimentaires jouent un rôle important en aidant le corps à combattre le stress; cependant, à mesure que le stress augmente, même les employés en bonne santé peuvent constater qu’ils s’alimentent moins bien. Au cours de cette séance, les participants découvriront comment une bonne alimentation contribue à accroître l’énergie, la défense immunitaire et la vivacité d’esprit. Ils exploreront également ce qu’ils peuvent faire pour maintenir un régime alimentaire équilibré qui favorise un mode de vie sans stress.

 

Ce webinaire est présentement offert uniquement en anglais. Il sera offert en français sur demande.

Objectifs d’apprentissage

À la fin de cette séance, les participants en sauront plus sur :

  • les effets physiques du stress;
  • l’indice glycémique et le lien entre l’alimentation et le stress;
  • les vitamines et les minéraux qui renforcent le système immunitaire et les fonctions cérébrales;
  • les superaliments pour le cerveau.
Conseils
  • Almost one-quarter of Canadians say they have a high degree of stress. (Source: Heart and Stroke Association)
  • Habitual diets rich in dietary fibre and omega-3-polyunsaturated fatty acids may be linked to a reduced risk of developing symptoms of depression, anxiety, and stress; however, additional studies are necessary. (Source: Taylor, A., & Holscher, H. (2018). A review of dietary and microbial connections to depression, anxiety, and stress. Nutritional Neuroscience, 1-14, 1-14.)
  • 27.5 % of Canadians 35-49 years and older are reported to be living with daily stress according to the previous Stat Canada census (Source: https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/en/tv.action?pid=1310009604)
  • Several studies show a link between chronic stress and the development of certain long-term health problems: diabetes type 2, metabolic syndrome and abdominal obesity.
  • Stats from the American Institute of Stress: https://www.stress.org/stress-research
  • Stress has been shown to increase our desire to eat desserts and salty snacks even when we’re not hungry. (Source: Lemmens SG, Rutters F, Born JM, Westerterp-Plantenga MS. Stress augments food 'wanting' and energy intake in visceral overweight subjects in the absence of hunger. Physiol Behav. 2011 May 3;103(2):157-63)
Statistiques
  • Gardez une réserve d’énergie. Saviez-vous que le cerveau utilise environ 20 % de l’énergie que nous apporte notre alimentation? Donner trop ou pas assez d’énergie à notre cerveau peut nuire à notre capacité de nous concentrer sur notre travail et nous rendre plus irritables. Emportez un lunch santé pour éviter la restauration rapide et les distributeurs automatiques qui pourraient vous faire sentir léthargique. Délaissez le tiroir à bonbons; même si les friandises vous donneront un regain d’énergie, celui-ci retombera rapidement. Si vous avez tendance à avoir faim entre les repas, mangez une pomme avec un petit morceau de fromage pour rester concentré jusqu’à l’heure du repas.
  • Pensez aux aliments végétaux. Comme les fruits et légumes regorgent d’antioxydants et de produits phytochimiques, ils possèdent de nombreuses qualités protectrices et bénéfiques pour la santé et contribuent notamment à optimiser les fonctions cérébrales. Essayez d’adopter les lundis sans viande, optez plus souvent pour une salade au dîner ou tachez de manger une généreuse portion de légumes à presque tous les repas.
  • Privilégiez les oméga-3. Nourrissez votre cerveau d’aliments qui vous aident à rester positif. Votre cerveau a besoin d’acides gras oméga-3, un acide gras essentiel qui se trouve dans les aliments. Certaines études semblent indiquer que les acides gras oméga-3 pourraient atténuer les symptômes dépressifs chez certaines personnes, bien que les preuves ne soient pas encore concluantes. Les poissons gras comme le saumon, la truite, les sardines et les aliments végétaux comme les graines de lin et les noix de Grenoble sont d’excellentes sources d’oméga-3. Essayez de consommer deux portions de poisson gras par semaine (75 g) et d’ajouter une cuillerée à soupe (15 ml) de graines de lin moulues à votre yogourt ou à vos céréales le matin.
  • Hydratez-vous sainement. L’eau est indispensable à une bonne digestion et au transport des nutriments dans le corps, pour ne nommer que quelques aspects de son rôle essentiel. Des données scientifiques révèlent que même une légère déshydratation peut affecter votre humeur. La déshydratation peut contribuer à des maux de tête, à la fatigue, à la perte de concentration et à des étourdissements. Gardez une bouteille d’eau à portée de main pour vous rappeler de boire régulièrement.
  • Bougez pour améliorer votre humeur. La recherche montre que faire de l’exercice régulièrement vous permet d’être de meilleure humeur, de ressentir moins de stress et d’avoir plus d’énergie. Essayez de faire au moins 150 minutes (2 heures et demie) d’exercice par semaine. Profitez de votre pause-repas pour sortir marcher d’un bon pas avec vos amis ou vos collègues, ou suivez un cours de yoga offert à l’heure de dîner – chaque effort compte pour vous aider à vous sentir bien!

Vous souhaitez suivre ce webinaire en français?

Ce webinaire est présentement offert uniquement en anglais. Il sera offert en français sur demande. 

Contactez-nous et un membre de notre équipe sera heureux de vous aider.